NOUVEAU : frais de port à partir de 0,99 € dès 69€ d’achat avec Mondial Relay ! Tarifs dégressifs, voir CGV en bas de page.

06 15 29 57 87Favicon ArtysAnnacontact(a)artysanna.fr

Le soleil

Quels bienfaits, quels dangers ?

Les rayons du soleil sont constitués d’ondes électromagnétiques invisibles à l’oeil nu dont les UVA et UVB. Le soleil est nécessaire à notre santé, mais peut aussi causer des dégâts si on en abuse !

Les bienfaits :

Ils nous permettent la synthèse de la vitamine D. La meilleure période de l’année est entre avril et octobre. En exposant 22% du corps, pendant 10 minutes, nous synthétisons 10 000 UI nécessaires quotidiennement. Rien ne sert d’aller au delà, la synthèse s’arrête une fois le quota atteint. Pour les personnes qui espèrent faire leur synthèse de vitamine D derrière une vitre, les UVB ne passent pas, ça ne marche pas !

La luminosité naturelle du soleil, nous donne le moral ! Il a été démontré qu’il y a un lien direct entre une carence de vitamine D et la dépression.

Ces UV nous font bronzer : ce n’est pas vraiment un bienfait, mais cela ne pose pas de problème majeur de s’exposer 10 minutes par jour au soleil.

Les dangers :

Ces dernières décennies, les dermatologues constatent une augmentation des mélanomes : la forme la plus dangereuse de cancer de le peau. Cela s’explique probablement par un accroissement des expositions solaires. De plus, la détection des mélanomes se fait plus précocement, du fait d’une meilleure connaissance, à la fois par les patients et par les médecins.

Les UV génèrent un stress oxydant pour nos cellules. Ils altèrent notre ADN et la membrane de nos cellules. L’immunité de la peau est donc fragilisée, sa protection naturelle n’est plus optimale et peut laisser place à des pathologies cutanées. Ces cellules fragilisées se constatent par un vieillissement cutané prématuré : tâches pigmentaires, rides et ridules, kératose actinique (lésion pré-cancereuse), amincissement de la peau…

Le rôle des crèmes solaires est intéressant, mais limité. En effet, les crèmes solaires protègent du risque de cancers moins agressifs (spinocellulaires et basocellulaires), mais il en est tout autre pour le mélanome. Alors, pensant être protégé, nous nous exposons davantage, ce qui augmente le risque de développer un mélanome. Concernant les crèmes solaires non biologique, contenant des composés reconnus cancérigènes : octocrylène, nanoparticules, perturbateurs endocriniens, ils augmentent également le risque de cancer.

Comment profiter des bienfaits du soleil, sans se mettre en danger :

En cherchant bien, on peut faire beaucoup de chose pour profiter pleinement du soleil !

1- Adaptez son temps d’exposition en fonction de sa couleur de peau et de la saison. Le principe est que la peau ne doit jamais rougir. Une personne ayant une peau très claire qui rougit sans jamais bronzer, devrait ne pas dépasser 5 à 10 minutes d’exposition journalière. Une personne ayant une peau très foncée, peut s’exposer de 40 minutes à plusieurs heures. Plus la peau est foncée, plus longtemps on peut s’exposer au soleil.

2- Les tissus sont notre première protection : un simple coton blanc laisse passer 20% d’UV, donc préférez des tissus plus denses.
Les parasols ou voiles d’ombrages laissent passer environ 50% des UV ! Oui, moi aussi j’ai été surprise de l’apprendre !

3- Consommez des anti-oxydants : il y en a beaucoup dans les fruits et légumes colorées, l’idéal est qu’ils composent 40% de nos repas (à condition d’avoir un système digestif qui le permet) !
Sinon, les compléments alimentaires contenant de la vitamine C, de la vitamine E, du bétacarotène, du sélénium et du gluconate de zinc sont reconnus intéressants comme anti-oxydants pour la peau.

4- Appliquez de la crème solaire biologique surtout pour les parties non couvertes par un tissu.

5- Conseils supplémentaires de Sandrine D., aromathérapeuthe et préparatrice en pharmacie : appliquez du beurre de karité pur, vraiment pur et de bonne qualité, (attention, ce n’est pas un produit local!) avant de mettre sa crème solaire. Ne pas remplacer ce beurre, par autre chose, type crème, gel ou huile, vous risquez de provoquer un effet loupe avec les rayons solaires et vous brûlerez votre peau ! Le beurre de karité brut contient du karitene, vitamines A et autres, qui absorbent une partie des rayons UV et renforcent la protection de la crème solaire.
Le beurre de karité avant l’application de la crème va déposer un film protecteur sur la peau, agir en adéquation avec la crème, éviter la déshydratation de la peau et la renforcer. En Afrique,  les mamans protègent la peau de leurs enfants par l’application de ce beurre.

Oups, ma peau est toute rouge… Que faire ?

Sandrine, aromathérapeuthe et préparatrice en pharmacie, nous a communiqué quelques conseils pour cet été :

1- Hydratez votre peau, le soir, après exposition au soleil.

2- Utilisez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande fine (lavandula angustifolia) mélangées à un macérat de millepertuis. A appliquer directement sur la peau échauffée par le soleil, le soir et plusieurs fois si nécessaire. Ne surtout pas vous exposer au soleil après cette application : le macérat de millepertuis est photosensibilisant, cela provoquera un effet loupe des rayons du soleil, qui brûlera votre peau.

3- Un hydrolat de lavande ou un hydrolat de camomille romaine à appliquer directement sur la peau rafraichira la peau échauffée, en plus de toutes les propriétés qu’apportent ces plantes.

Pour les brûlures du deuxième et troisième degré, consulter un médecin !