NOUVEAU : frais de port à partir de 0,99 € dès 69€ d’achat avec Mondial Relay ! Tarifs dégressifs, voir CGV en bas de page.

06 15 29 57 87Favicon ArtysAnnacontact(a)artysanna.fr

La sève de bouleau : une boisson aux multiples bienfaits

  • Home
  • A savoir

LA SÈVE DE BOULEAU

Une boisson aux multiples bienfaits

1/ Ses origines : 

La sève de bouleau est utilisée depuis des millénaires comme boisson naturelle, à une époque où l’eau potable n’existait pas. Elle était aussi parfois utiliser pour remplacer le lait maternel quand il manquait.

On trouve cet arbre principalement dans les pays non loin des pôles, et en Europe, notamment en France : il s’adapte au froid et au climat tempéré.

Avec la mondialisation de boissons embouteillés, diverses et variées, la sève de bouleau est partie dans les oubliettes, avant de revenir au rang des « potions magiques » ! La commercialisation de la sève sous emballages souples sous vide à permis de la rendre accessible à tous et relancer sa consommation.

 

2/ Quels sont ses bienfaits ?

C’est une alimentation VIVANTE et un breuvage NOURRICIER au même titre que l’eau de coco fraiche. Elle nettoie naturellement l’organisme de ses toxines, tout en apportant un bon nombre de minéraux, vitamines et probiotiques (pour la sève lacto-fermentée) donc elle ne fatigue pas l’organisme, au contraire, elle le revitalise.

Plus la personne aura une bonne hygiène de vie, surtout pendant la cure, plus la sève de bouleau aura des effets bénéfiques visibles.

Voici sa composition, qui permet déjà de comprendre ses bienfaits : 

Elle contient de nombreux MINÉRAUX et VITAMINES : 

  • Calcium : en présence modérée, idéal pour une bonne assimilation.
  • Cuivre : anti-oxydant, bon pour le foie, le cerveau, le métabolisme du fer.
  • Fer : d’origine végétale (tout le monde ne le fixe pas de la même manière), il améliore l’oxygénation du cerveau, et des muscles.
  • Magnésium : la sève en contient d’une manière suffisamment intéressante pour justifier d’en boire toute l’année, et elle a l’avantage d’être une source très peu calorique, et non grasse, contrairement à d’autres aliments riches en magnésium.
  • Manganèse : anti-oxydant
  • Phosphore : en plus d’aider à fixer le calcium, il agit sur l’équilibre acido-basique.
  • Potassium & sodium : des minéraux indispensables au fonctionnement de l’organisme, leur rapport entre la quantité du potassium et du sodium, est la juste proportion pour éviter l’hypertension. La nature sait créé des éléments à l’équilibre parfait pour nous apporter la juste dose, c’est qui est toujours mieux qu’un aliment fabriqué en laboratoire.
  • Zinc : à part les huitres, les sources quotidiennes sont rares. Le zinc intervient dans la production de neurones, à reconnaitre les saveurs, participe à une bonne vision et une bonne cicatrisation.
  • Acide glutamique : un acide aminé, parmis les 17 présents dans la sève, qui agit sur la vitalité et le sommeil (en participant à la production des neurotransmetteurs). Il nettoie le corps du stress oxydatif.
  • Salicylate de méthyle : anti-douleur, anti-inflammatoire, diurétique.
  • Silicium organique : idéal pour la santé des os et cartilage. Il est le seul anti-dote connu à l’aluminium qu’on retrouve dans certains vaccins et déodorants. Rien que par ce fait, ça justifie de faire plusieurs cures de sève par an, d’après France GUILLAIN.
  • Flavonoïdes : anti-oxydants.
  • Mucilage : favorise un bon transit intestinal
  • Sélénium : anti-oxydant. Bon pour le fonctionnement de la thyroïde.
  • Molybène : important pour la vision, le bon fonctionnement du cerveau, de la respiration et du rythme cardiaque.
  • Chrome : régule la sécrétion de l’insuline du pancréas, ce qui maintient constant le taux de sucre dans le sang.
  • Bétuline (un glycol triterpénique, élément fondamental, considéré comme un véritable élixir de jouvence) : aujourd’hui des recherches sont faites sur les effets de la bétuline sur les cellules cancéreuses.
  • VITAMINES : A, B1, B2, B3 (PP), B5, B6, B8, B9, B12, E, D3, C, K1.

 

3/ Pour qui est recommandée la sève de bouleau ?

Elle est bénéfique pour :

  • Le système nerveux : 
      • Stress chronique
      • Trouble de l’humeur, puisqu’elle contient du Lithium.
  • Les os, articulations et muscles : 
      • Sportifs, sportives.
      • Douleurs articulaires, rhumatisme, goutte.
      • Risque d’ostéoporose, fracture ou arthrose.
  • La peau : 
      • Eczéma, psoriasis, dartres, dermites du cuir chevelu ou autres affections de la peau.
      • Allergie cutanée : la sève étant détoxiquante, dépurative des reins, de la peau et du foie tout en revitalisant.
      • Détoxifie la peau pour un bel aspect de celle-ci et des cheveux.
  • Le poids :
      • Aide à diminuer la cellulite et la rétention d’eau.
      • Donne un effet « starter » dans une démarche de perte de poids.
  • Le système urinaire : 
      • Calculs urinaires : elle est diurétique et drainante de déchets organiques.
      • Inflammation de la vessie (cystite).
  • Le système digestif & immunitaire :
      • Troubles du transit : constipation et/ou inflammation avec alternance diarrhée/constipation, et/ou parasites intestinaux.
      • Personne ayant besoin d’une cure de probiotiques -> consommer la sève lacto-fermentée qui contient en moyenne 3 000 000 de CFC/g. Elle aide a régénérer la flore.
      • Personne ayant besoin de renforcer leur système immunitaire -> grâce aux probiotiques de la sève lacto-fermentée.
  • Le système hépatique : 
      • Récemment vacciné avec un vaccin contenant de l’aluminium.
      • Utilisant tous les jours des produits cosmétiques type déodorant contenant des sels d’aluminium.Ayant une bonne hygiène de vie de base, souhaitant avoir un apport d’anti-oxydants, connus pour diminuer ou ralentir le vieillissement prématuré de l’organisme, et prévenir des maladies dégénératives.
      • Ayant besoin de détoxifier son foie et son organisme en douceur, tout en le reminéralisant.

 

4/ Comment la consommer ?

Bien que dans certains pays, elle est consommée à longueur d’année, en occident on se tourne principalement vers des cures. Les plus connues sont celles de printemps et d’automne. Le meilleur moment reste celui où l’on éprouve le besoin : une cure peut se faire à tout moment de l’année.

Il est recommandé pour un adulte : 

    • Une cure classique : 3 litres soit 15 cl /jour à jeun pendant 20 jours.
    • Une cure renforcée : 5 litres : soit 25 cl/jour en 2 prises -> 125ml à jeun et 125ml entre deux repas soit dans la matinée soit dans l’après-midi (éviter après 17h, et isolé d’une prise alimentaire : soit 30min avant un repas ou 2h après), pendant 20 jours.

Plus la personne aura une bonne hygiène de vie, surtout pendant la cure, plus la sève de bouleau aura des effets bénéfiques visibles.

Les conseils alimentaires pendant la cure de sève de bouleau :

    • Diminuer les produits et sous produits animaux.
    • Diminuer alcool : vin, bière, cidre.
    • Diminuer voir arrêter le tabac.
    • Moins de 2 tasses de café par jour.
    • Manger plus de végétaux crus en mastiquant bien.
    • Passer à 2 repas par jour, espacer de 7-8h au lieu de 3 repas habituellement.
    • Consommer 6 càs d’huile bio et crue riche en Oméga 3, indispensable pour nos organes, nos membranes cellulaires et une belle silhouette.

 

5/ Quelles différences entre la sève fraiche et la sève lacto-fermentée ?
  • Le goût : 

La sève fraichement récoltée sera plutôt neutre alors que la sève lacto-fermentée sera un peu plus acidulé, avec une légère odeur de levure boulangère, et avec le temps fera penser au boisson fermentée type Kombucha ou Kefir. 

Il est nécessaire que le goût plaise, ou au moins ne rebute pas. La prise d’un « bon » aliment à contrecoeur, aura plus d’effets négatifs que positifs.  Vous pouvez rajouter un peu de jus de citron ou jus de pomme pour modifier le goût à votre convenance.

  • Sa texture : 

C’est un liquide comme de l’eau, légèrement trouble puisque qu’elle est composée de pleins de nutriments.

  • Sa composition : 

La sève récoltée est toujours vivante. Le procédé de lacto-fermentation va faire évoluer la sève qui va s’enrichir en nouveaux éléments nutritifs : les fameux probiotiques. La sève lacto-fermentée contient environ 3 000 000 CFC/g de probiotiques (ferments lactiques) contre 1 000 CFC/g sur une sève fraiche.

  • La conservation : 

La sève fraiche se conserve au réfrigérateur, et doit être consommée dans les 3 mois.

La sève lacto-fermentée se conserve à température ambiante même après ouverture.

 

6/ Les effets indésirables possible : 

Les personnes ayant beaucoup de toxines à éliminer peuvent ressentir les effets ci dessous  : 

    • des selles plus abondantes et odorantes
    • des urines plus foncées , plus fréquentes avec une odeur plus prononcée.

Ces inconvénients ne durent que quelques jours. Diminuer la dose journalière, le temps que le corps s’habitue et élimine doucement les toxines.

 

7/ Les précautions d’emploi : 

Déconseillé pour les enfants de moins de 12 ans, sauf cas particulier (eczéma, vaccin…).

Contre-indiqué aux personnes souffrant de lourdes pathologies rénales, aux les femmes enceintes et allaitantes, aux personnes allergiques au dérivés salicylés.

Consultez votre médecin et demandez conseils auprès de votre pharmacien et/ou de votre naturopathe.


Sources :

  • Le sève de bouleau, une boisson sacrée, France Guillain, édition Rocher, 2017.
  • Stéphanie Beas, productrice de sève de bouleau en Ille-et-Vilaine (35).
  • La dépression, mémoire d’étude en naturopathie, Daphné Meunier, naturopathe, Morbihan (56).
  • Les calculs biliaires et urinaires, comment les prévenir et y remédier, mémoire d’étude de naturopathie, Anne-Gaëlle Gillard, naturopathe, Ille-et-Vilaine (35).
  • Les allergies, les solutions en naturopathie, mémoire d’étude en naturopathie, Magali Montambaux, naturopathe en Ille-et-Vilaine (35).